Le travail c’est la santé [la prison]

Un petit texte écrit pour les Défis du Samedi dont le thème était le travail.

Working girl

Ah mon travail !

Travail… De tripalium, un instrument de torture à la base, non ?

Alors ce fameux travail, il vient à moi, par email.

Pour gagner ma croute, chaque jour que le néant fait, je tapote sur mon clavier, en mirant l’écran, l’air pensif, tirant la langue, en grommelant parfois.

Je commence par essayer de comprendre la matière première qu’on me fournit. Et des fois c’est pas fastoche. Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Ça a un sens ? Un objectif ?

Masturbage de neurones. Recueil d’indices. Déductions, hypothèses. Levée d’ambiguïtés.

Décider, arbitrer.

Je fourbis mes armes. Je triture mes outils. Je consulte mes sources.

Des sources numériques : Ô GDT mon amouuuuur… Et tous les autres : Ahhh WR , TV5

Des sources humaines : dis, W***, c’est quoi ça ? Ça veut bien dire ça ? Pourquoi ils ont mis que ça ça fait ça et pas plutôt ça, parce que si j’ai bien compris ça ça sert plutôt à ça normalement ? J’ai pas bien pigé le truc ou c’est qu’y’a une couille dans le pâté ?

Oui, cette fois-là y’avait une couille dans le pâté, une coquille, une erreur. Faut dire que je suis une révélatrice d’erreurs en chef, mais c’est mon métier qui veut ça. Mais des fois c’en est pas une, d’erreur. Heureusement que ya l’expert à portée de voix ou d’email pour clarifier tout ça.

Parce que je dois respecter. Je NE suis PAS créatrice. Je SUIS transmettrice.

Alors il faut transférer tout ça. Choisir le bon style. Je jongle avec mes maux. Je fais mon possible, promis. Garder les mêmes effets. Remplir le but original de cette création. C’est juste le public qui change.

Ce n’est certes jamais parfait. On dit même que je trahis. Mais c’est déjà mieux que ce que fait S ou R… C’est que j’suis pas une machine, ça aide.
Bon, ça prend du temps, c’est pas automatique, je suis pas une machine, merde ! J’viens de vous le dire.
Mais j’lambine pas non plus, c’est que j’en ai du pain sur la planche : tout un tas d’autres documents attendent à leur tour d’être… translated

Votre dévouée traductrice.

Avec l’aide, entre autres, du Grand Dictionnaire Terminologique, des dictionnaires sur WordReference.com et du dictionnaire multifonctions Mediadico sur TV5.org. Et aussi mes collègues, dont W***, expert dans son domaine, l’informatique.

Systran et Reverso sont des logiciels de traduction automatique, accessibles gratuitement en ligne sur le net en version restreinte. En réponse à l’adage, traduire n’est pas trahir, mais négocier ou pour reprendre le titre du livre d’Umberto Eco sur le sujet : Dire presque la même chose.

© Cartoonita – Landofmyself

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s