Nom de dzoui !

Regardez-les. Quelle insolence ! Elles me tirent la langue. Elles arrêtent pas. Je peux pas laisser passer ça. Ras le bol, il en va de ma dignité. Si ceux qui sont aux ras du sol commencent à me manquer de respect, où va-t-on ?

En plus, quand régulièrement je leur marche par mégarde sur la languette nargueusement tirée, elle sort complètement. Et j’vous raconte pas c’t’affaire pour la refourrer à l’intérieur. Assez ! Ces va-et-vient quotidiens m’agaçent… Tiens, mais ne serait-ce pas « ça » leur objectif ? Insolence ou perversité ?

En tout cas ça ne pouvait plus durer ! « Eh? Vous allez voir si c’est « Cool la vie »… dans la poubelle ! ». Zhou, jetées aux ordures les ordurières. Non pas de photo. Pensez aux âmes sensibles, ispices di voyeurs morbides !

Je vais nus pieds maintenant ? Œuf corse no, frileuse pédestre comme je suis. Et puis, einh, des irremplaçables y’en a plein les poubelles ! Non j’ai trouvé des remplaçantes aux malpolites congénitales : une paire d’immigrées marocaines qui ont intérêt à se tenir à carreau sinon j’préviens le sinistre horsdufeu… S’avez-vu comme elles sont sages comme des images ?

PS : il est-y pas mignon mon juron ? 🙂

Publicités

5 réflexions au sujet de « Nom de dzoui ! »

  1. Je ne te savais pas si pantouflarde 😉

    Petite dose de citations:

    – Un ménage n’est plus un ménage lorsque c’est le chien qui apporte les pantoufles et la femme qui aboie. [Henry Bernstein]

    – Bien plus que le bruit des bottes, je crains le silence des pantoufles. [Thierry Van Humbeeck]

    Bonne journée !

  2. Arf, le bruit des bottes me fait peur quand elles sont militaires, je préfère celui plus feutré et pacifique des pantoufles.

    Et Henry oublie de dire ce que c’est quand le chien grignote les chaussons en encas nocturne et que la femme hurle à la lune ?

    Son hurlement ? « Pantoufle Poweeeeeer !’

    😉

  3. Dans l’inconscient populaire, la pantoufle est synonyme d’une certaine paresse … Mais je te le concède, c’est une amie bien fidèle, en ces temps frigorifères 😉

  4. Ping : Sans coeur ? (épisode 2) « Land of myself

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s