Rentrés

Ça y est nous sommes de retour. Après ces deux semaines et demi au Maroc.
Mardi, nous sommes partis en taxi du village jusqu’à Agadir, puis une longue attente à l’aéroport et l’atterrissage tard le soir à Paris.

Dès le lendemain, repartir travailler, sans même avoir défait les valises. S’attendre à entendre les appels du muezzin qui ont rythmé mes journées ces derniers temps. Mon cerveau qui continue à mobiliser mes maigres ressources en berbère alors que je n’ai plus besoin de ces mots et expressions qui me viennent à l’esprit pour communiquer. Penser à un tel resté au village qui a dit ou fait ça, ce qu’il aurait pensé de…

Et c’est la fatigue du voyage, du retour, d’enchaîner sans pause, de recommencer à travailler dans cette *géniale* entreprise. Raconter brièvement aux collègues comment cela s’est passé alors qu’on a la tête dans le pâté, avec le manque de sommeil et le décalage culturel. Et les premières soirées qui passent trop vite. Les valises n’ont été défaites que le lendemain. On y a retrouvé un passager clandestin : un papillon de nuit qui s’était introduit dans le sac de livres la veille du départ. Il va bien, nous l’avons encore vu voleter dans l’appartement hier, il semble se plaire en France.

Puis les courses, quelques emails, appeler la famille, les fringues à laver : d’autres machines m’attendent encore. Mettre enfin les photos sur l’ordinateur : 1000 ! (qu’il reste à trier…) Et pour terminer la semaine, une joyeuseté administrative : la préfecture qui a envoyé deux policiers fureter chez nous pour vérifier notre « communauté de vie » (au nom de la traque aux mariages blancs, tous les couples mixtes sont systématiquement suspectés, j’adore).

Enfin le week-end. Le matin, approvisionnement en fruits & légumes au marché, y retrouver un petit bout de Maghreb. Profiter du soleil et de la chaleur de ce 1er jour de printemps, avec tant de fleurs déjà sorties. La nature s’est réveillée et le monde a continué de tourner en notre absence. Et maintenant venir souffler la poussière déposée sur le blog. Penser à aller faire un petit tour dans le week-end sur Le défi du samedi pour y fêter les 1 an de ce sympathique blog. La vie reprend pour nous ici. Notre paisible petit train-train, mais en France.

maroc-retour

Une première photo pour commencer : la rivière du village.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Rentrés »

  1. Accueillez donc les flics à poil!
    Couple mixte, et nudiste!
    😀

    Bon retour M’dame!

  2. Dis, les deux flics, ils ont pas trouvé le papillon clandestin au moins ?

    Bon retour parmi nous 🙂

  3. Contente de te retrouver parmi nous … Ton ame de bloggueuse nous a beaucoup manqué, chère Cartoonita !!!!

    J’attends avec impatience ton récit de vacances et les 998 autres photos 😉

    Bon retour chez toi !

  4. « Mélina + mariage blanc » ça va aussi bien ensemble que « Pape + préservatif »… S’il faut, je peux leur fournir un certificat de mœurs dissolus pour toi, y’a qu’à demander.

    Vivement les prochaines photos !!

  5. @ Val, on y a pensé 😉

    @ DK, heureusement non, ce pauvre papillon aurait été reconduit illico à la frontière

    @ Pluc, merci ! (j’ai pas encore commencé à trier les photos…)

    @ Aude, mieux : on leur montre des photos et vidéos coquines de nous deux ?

    @ Caro_carito : merci, toi aussi !

    @ Aurélie : c’est le papa du pape qui aurait dû s’y mettre aux préservatifs

  6. Photos et vidéos coquines de vous deux… Mon sang d’homme ne fait qu’un tour… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s