De retour de week-end

Et voilà, déjà de retour de ce chouette petit week-end. Avec encore plein de photos (plus de 300…) dont peut-être 3% de « réussies » (que je mettrais en ligne « un jour », comme celles du Maroc…)

En attendant voici une première photo, de ce qui nous a le plus marqué à Rouen :

rouen

Trop pas cher ! Ça fait rêver et invite au voyage ?  😉

Publicités

4 réflexions au sujet de « De retour de week-end »

  1. J’ai beaucoup aimé Rouen. Mais pas pour ses sandwichs. C’était une drôle d’expérience !

    Voici mon poème (en principe, j’en écris un pour chaque ville que je visite) :

    ROUEN

    Là, où les hérétiques brûlent,
    L’horloge voilée de honte,
    Les mendiants,
    Les fous,
    Les mendiants,
    Les fous,

    Là, où les hérétiques brûlent,
    L’hôtel de ville flamboyant,
    Les étudiants,
    Les fous,
    Les étudiants,
    Les fous,

    Là où les hérétiques brûlent
    La maison où est né Corneille,
    Les touristes,
    Les fous,
    Les touristes,
    Les fous,

    Là, où les hérétiques brûlent,
    Des voix, des voix,
    Partout des voix.

    (4 avril 2006)

  2. Oeuf corse Pluc, d’autres choses nous ont marqué… Par exemple, le prix des kebabs !! Hihi !

    C’est chouette ça Joye, un poème par ville visitée. (Les villages aussi j’espère ? Pas de ségrégation ! ;-)) Surtout qu’il est beau ce poème, comme celle ville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s