Divin proverbe félino-canin

Le chien se dit : « L’homme me nourrit donc il est mon Dieu. »
Le chat se dit : « L’homme me nourrit donc je suis son Dieu. »

Lu en 2008 dans :
« Le mystère des Dieux »
de Bernard Werber

Publicités

9 réflexions au sujet de « Divin proverbe félino-canin »

  1. T’inquiètes Joye, il ne prétend pas l’avoir inventé ! Miaou miaou, machiste ?

    Aude, « ton » chat ou le chat « à qui tu appartiens » ? 😉

  2. Je comprends maintenant pourquoi j’ai une petite préférence pour les chiens… J’aime être un dieu… 🙂

  3. Je crois que c’est plutôt vrai. Les chats pensent qu’on vit chez eux et qu’il nous y autorisent par sympathie.

  4. je crois que je vais prendre les deux. Lu’n pour l’humilité qui m’est défaillante, l’autre pour l’optimisme quand il est en berne.

    PS: et les enfants, et l’homme tu sais ce qu’ils pensent?

  5. Les deux c’est bien !

    Les enfants pensent qu’il prendraient bien un autre carreau de chocolat (tiens, la femme aussi) et les hommes, bien sûr, ces êtres protozoaires basiques, ils ne pensent pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s