Cela faisait longtemps que je n’avais haï personne…

Et si je poussais un longue plainte haineuse cachée sous la morsure éblouissante de mon poétisme amateur ?*

Tu es belle
A l’intérieur

Non, ne souris pas, maline
Ta dentition chevaline
Est certes belle, admettons,
Mais d’une certaine façon :
Que chaque dent
Prise séparément

Ta grimace hypocrite
Je te félicite,
Est du plus bel effet.
Oui, exact, à gerber.

Tu es belle
Mais qu’à l’intérieur
Et jusqu’au cou
C’est tout !
Au delà, tu es vraiment transparente,
On voit l’intérieur… Y es-tu Dante ?

Non vraiment, je te le répète
Au dessus du cou, c’est bête,
L’enveloppe corporelle
Est à chier, que dire, à jeter
A ravaler ou à remplacer
Vite une poubelle !

Toujours amadoue
D’un grand décolleté
Pour bien surtout
Détourner l’attention
Sur tes beaux nénés
Refais, mais mignons

Et de grâce, ferme ta bouche
Nan, fais pas le gobe-mouche
Tu es née pour être poupée
Une émanation de papier glacé
Ne sois pas quiche
Sache, la godiche,
Y’a risque de nausée
Si on t’écoute parler

Comme t’as pas de tête, ni même de cervelet
Ne choisis pas la pilule. Sûr, tu vas l’oublier
Prends l’implant ou le stérilet
Ou les deux, ou mieux :
Fais-toi stériliser
Pardieu !

Sérieux… Fais grâce à l’humanité
De ne pas te reproduire. Aie pitié !

Trop tard ? C’est déjà fait ?
Putain, je comprend, ça y est :
Rien d’anormal
A ce que l’humanité
Aille si mal

Monde de tarés !

© Cartoonita – Land of Myself (Hatred) – 2009

* Allusion à Pierre Desproges et son
« Et si je poussais une longue plainte déchirante cachée
sous la morsure cinglante de mon humour ravageur ? »

PS : En réalité, c’est rien que des menteries. Je triche : je ne hais personne en ce moment. Misère de misère, je suis en panne de haine, qui l’eut cru ! Encore un drame dont le JT ne parle pas…

Publicités

7 réflexions au sujet de « Cela faisait longtemps que je n’avais haï personne… »

  1. Je comprends. Les gens que j’aime, je les trouve beaux. Ceux que je n’aime pas sont des mochetissimes !!!

    😉

    C’est bon de ne haïr personne, cartoonita.

  2. Joye, j’ai encore du chemin à faire…

    Tilleul, comment as-tu pu un instant seulement penser que tu puisses être cette personne futile, hypocrite et stupide ?!

  3. beaujour cartonita
    cela me rappelle quand j’étais petite, et que je décidais d’^tre triste, et n’y arrivais pas !

    belle composition
    encore heureux que tu n’ais pas la haine, car qu’est-c’que cela serait dans ce cas !!!
    douce journée à toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s