Une question de point de nez

Cette délicate fleur sent :

  • MOI : une exquise fragrance qui embaume notre appartement, rappelant à nos sens de cambroussards en exil à Paris le goût de la campagne et du printemps attendu avec impatience
  • LUI : le fumier
Publicités

9 réflexions au sujet de « Une question de point de nez »

  1. Voui voui, il vient de la campagne profonde comme moi (juste la campagne d’un autre pays !). Mais il n’aime pas du tout l’odeur de cette plante là. C’est vrai que les jacinthes ont une odeur forte que tout le monde n’aime pas…

  2. Sympathique… Même si je leur préfère leurs congénères « sauvages » … Tant au niveau de la fleur, que de leur délicieuse odeur… Mais je comprends bien que cela n’est pas faisable en appart… 😉

  3. Joye, j’irai renifler de plus près la vache de sa maman la prochaine fois qu’on ira au village 😉

    Janeczka, exactement :S

    Caro, carito, terrible l’association, j’ai la même avec les roses !

    Pluc, profite bien de ton jardin 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s