Une journée et demie de préhistoire

Hier matin, un bruit étrange me réveille. J’ouvre la porte : dans le couloir, les chutes du Niagara m’observent. Une heure après, les pompiers sont venus parfaire leur musculation en se montant à pattes les 12 étages de la résidence avec leur aspirateur à flotte.

Contrairement à certains voisins, je n’ai pas eu la chance de bénéficier d’une giga douche dans l’intégralité de mon appartement. Mais quand même, j’ai pu jouir de certains avantages du dégats des eaux : coupure d’eau et d’électricité dans tout l’immeuble jusqu’à ce midi. Donc aussi plus de four, d’ordi, d’Internet, de douche, de lumière, un frigo à vider… Un stage pratique sur la vie au Moyen-Age, génial !

Et puis, j’allais oublier : les ascenseurs hors service pour une durée indéterminée. Je redécouvre ainsi qu’il y a de nombreux muscles dans mes mollets…

taz

Publicités

Première lecture….

Eux, ils l’ont déjà fait. Ils m’ont donné envie. J’ai été prise de l’envie d’essayer moi aussi. De lire. Oui, j’avais jamais lu.

Eh bien ce n’est pas facile ! De lire ? Ben oui, de lire…  enfin surtout de s’enregistrer en train de lire ! A voix haute, bien sûr, pas enregistrer le bruit des pages qu’on tourne !

Après plusieurs essais, j’ai fini par réussir à enregistrer une version de cette première lecture qui me satisfasse à peu près. C’est une note de mon blog : détournement facile, publiée l’année dernière (vive le recyclage) et avec les commentaires lus à la fin, s’il vous plait !

Vodpod videos no longer available.

C’est étrange d’entendre sa propre voix de l’extérieur, la mienne me semble beaucoup plus aigüe et fluette ainsi, j’aime moins. Mais c’est émouvant cette première lecture, comme toutes les premières fois… Merci à Valérie qui m’a encouragée quand je lui ai dit mon envie.

Joyeux Noël, de la part du modem

Joyeux Noël à tous ! Pour moi, c’est un Noël comme d’habitude : en famille, à la campagne, autour d’une bonne table et dans la bonne humeur. Avec une innovation : le « papier-cadeau écolo-économe-pratique », j’ai nommé le journal gratuit recyclé en papier cadeau, ça dépanne bien. Et puis cette année un cadeau maison pour chacun : un recueil de textes, poésies et photos glanés sur des blogs et sur le Défi du samedi. Alors aussi un merci à tous les écrivain-e-s de la Toile.

Et puis comme j’ai amené mon nouvel ordi (on est drogué du Web ou on ne l’est pas…), j’ai pu tester le réseau WiFi des parents et connaître les joies des interruptions d’Internet. Alors voici un petit poème rapidou :

L’horreur de la panne

La panne, quelle horreur !
La panne… La panne sexuelle ?
Non, rien à foutre de celle-là,
Remballez votre viagra

La panne d’Internet
Ce cordon ombilical qui me relie au monde
Camée, je deviens dingue quand il se rompt

Je reste désespérée à regarder l’écran
N’y a-t-il rien à faire ? Vraiment ?
Le problème vient-il bien du réseau et pas de chez moi ?
« Yaka » prendre son mal en patience. Essayer de se détendre.
Sauf que je ne sais pas combien de temps je vais devoir attendre.
Je reste rivée devant le clavier,
A rafraichir le navigateur sans arrêt

Passent les minutes, les heures
Et ma bonne humeur
J’ai du mal à ne pas devenir cinglée
(faut dire que je suis déjà un peu toquée)
Du mal à supporter, ne pas m’énerver
Contre 9 télécom, orange et assimilés

Et puis, à petits pas discrets
La connexion repointe son nez
Alléluia, Internet est là !
Eh le monde, me revoilà…

© Cartoonita – Land of Myself
Décembre 2008, dans les Deux-Sèvres

Ça donne envie de se (re)marier, non ?

Je vous parlais ici de ce défi d’épousailles.
Val
a reçu de nombreux petits mots, lettres & cartes à l’occasion de son mariage
de la part de ses amis des Défis [d’écriture] du Samedi.
Ils sont sur ce site : http://valsemarie.canalblog.com/

Ce sont des textes et messages très sympathiques.
En lien, trois que j’ai beaucoup aimé (entre autres !) :
celui d’Adi, celui de Pandora et celui de Joye
Celui que je lui ai écrit est ci-dessous.

Allez, on divorce et on se remarie, nous aussi on en veut !!

. .   

Pour lire directement la version texte, cliquez sur « Voir plus… »

Lire la suite