Dictionnaire égocentrique (1)

Ce post est le premier d’une série pour vous initier à mon verbiage. Oui, le cartoonien est une langue. Une langue certes rare mais pas (encore) morte.  Alors pour vous, voici les 10 premières définitions du dictionnaire cartoonien :

Adoleschiant : Adolescent chiant (… le pléonasme fait mot !)
Anté-coeur : Le contraire du cœur, là où on stocke ses sentiments les plus noirs tels que la haine ou les pulsions violentes.
Bloguimie : Boulimie de blogs. (D’autres dérivés ? Bloguimique, blogophile, blogophobe…)
Crevette : La « vraie » forme féminine de l’adjectif « crevé ». Si ! En cartoonien…
Émop’titecone : Le doux nom que je donne aux smileys.
Fast poem : Poème vite fait, dérivé de « fast food ».
Fièvre acheteuse : Irrépressible envie de consommer.
N’importe nawak : Quoi c’est pas de moi cette expression ? N’importe quoi !
Ordinatueur : L’ordinateur. Car c’est un véritable serial killer : tueur de temps, tueur de z’yeux…
Poète pouèt pouèt : Poète du dimanche qui tient pas trop de Ronsard ou Baudelaire mais plutôt d’un joyeux mélange de Philippe Delerme et Pierre Perret.