Les mains occupées

Si tu n’as pas le temps, c’est que tu es déjà mort, dit un proverbe. Mais si je n’ai pas « eu le temps » de passer ici, c’est que j’avais les mains occupées ailleurs…

J’ai les mains qui me démangent, des envies de créer moi-même. D’apprendre à me servir de mes pognes pour faire des objets, recycler, bricoler..

Et voici mon chien de bas de porte « fait maison ». Avec quelques chaussettes orphelines, car par un étrange mystère leur moitié a la fâcheuse habitude de fuguer entre le panier à linge et la machine à laver, qui retrouvent une utilité, réunies par mes mains piquetées d’apprentie-cousette. Et un vieux coussin dédaigné éventré pour donner forme à mon toutou. Et quelques perles et bouton perdus, rangés dans ce fameux pot avec tous ces objets gardés au cas où et qui ne servent presque jamais, qui lui dessinent un minois.

Et le voilà qui monte férocement la garde contre les courants d’air… Mais qu’il n’effraie pas les éventuels lecteurs passés en coup de vent !

Publicités

Ça faisait longtemps…

Je n’avais pas touché à un pinceau depuis environ un siècle ou deux, sans trop exagérer.

Je me suis laissée transporter dans le passé, amusée. Des souvenirs de l’école primaire me viennent. Les gros tubes de peinture, l’odeur du vernis (et la beauté du tableau lorsqu’on confondait le vernis et le whitespirit…), les toutes petites surfaces à peindre sans dépasser, les mélanges de couleurs primaires à faire que j’ai bien sûr complètement oubliés… Et puis aussi la peinture à l’huile et les pommes de terre avec mon pôpa. Et puis…

Je retourne à mon œuvre… On verra si le résultat de mes peinturlurages sera digne de figurer au Louvre, ou tout du moins, d’être offert à Noël.. ou pas.

PS : J’ai même pas tâché le T-Shirt que Joye m’a offert.

C’est pas encore ça…

J’ai le matos. De la corde mais pas à sauter. Une paire de coupe-coupe. Deux mains un peu gauches. Un mètre à mesurer autre chose que le p’tit z’oiseau. Et en guise de perles, un bracelet offert par Aurélie a été sacrifié sur l’autel du dieu Mah Kramé.

macrame-1

Pour l’instant, ma 1ère « réalisation » ne ressemble pas tout à fait à cela.
On dirait plutôt… un vermicelle ? Un lézard ? Un ver de terre qui se tortille ? Une mante religieuse qui danse le mia ?

macrame-2

Bon j’avais bien réussi à en faire un pour ma Môman avec l’école quand j’avais moins de 7 ans. Avec 20 piges de plus, je devrais bien y arriver non ?

Macramé power !