Entrée dans l’ère post-jurassique

Mon téléphone c’était ça :

Plus effrayant encore que « Ça » de Stephen King ?
Ne riez pas.

Lire la suite

Publicités

J’avais dit plus jamais…

Jamais plus jamais. La dernière année m’avait dégoutée. Passée l’envie de continuer. Sevrée j’étais. Du moins je croyais…

Et puis…

Et puis, je rempile

Peut être est-ce un virus comme certains l’expatriation, le chocolat, l’amour, les repas sans raviolis, …

Faut dire, à ma décharge, que j’y ai été un peu poussée.
Ouf, j’ai une circonstance atténuante.*

J’en connais un qui va être étonné en apprenant la spécialité (n’est-ce pas le Djiboutien exilé au Canada ? Je marche sur tes pas mon frère, religieusement…)

Et puis ça pourra bien m’être utile, c’est le domaine dans lequel je travaille. Quelques « bagages » ne pourraient que m’aider à mieux faire. Et zouh, une excuse de plus, chouette ! C’est pas de ma faute en fait !

Je rempile : une nouvelle année d’études, une ! En informatique…

Reste à trouver le temps pour potasser et optimiser cette inscription. Déjà que je jongle avec Chronos, une bloguimie, une addiction à Internet, une to-do-list autoregénérante comme une corne d’abondance, …

(* Nous habitons une résidence privée pour étudiants.)