Joyeux anniv’ mon renard !

Aujourd’hui, c’est les 5 ans de mon navigateur internet adoré Firefox.
J’aime son système d’onglet et ses extensions qui simplifient la vie !

Fire_Fox_by_yuna_yume

Firefox by yuna_yume DeviantArt.com

Publicités

Bloguez, surfez, payez

« Les Pays-Bas vont inaugurer un impôt blogueurs. 130 euros par an les 6 vidéos et musiques proposées par les sites et blogs. […]
Pendant ce temps, en France, […] Parmi les propositions, un impôt de 60 euros par an pour chaque internaute Français. Une taxe qui sera remboursée sous forme de crédit d’impôt quand l’internaute prouvera qu’il a acquis de la musique dans des espaces licites. […] »

Lu sur Zataz. Ils sont fous…

Facebook, c’est pas complètement inutile

Quand je pense à Facebook, le réseau social sur lequel je suis entrée à reculons il y a quelque mois, ce qui me vient à l’esprit en premier ce sont les questionnaires et jeux débiles dont le niveau n’aurait pas à rougir avec les stupidités qu’on a pu faire pendant notre prime adolescence.

Et puis mon oncle Gaby m’a montré que ce réseau pouvait aussi être un vecteur de culture. La culture, un concept que je n’avais jamais associé à Facebook. Et puis j’ai vue une vidéo qu’il a partagée sur le réseau. Alors merci à lui pour la découverte :

« Le couple de danseurs handicapés chinois, Ma Li et Zhai Xiaowei, présente une chorégraphie de Zhao Limin, « Hand in Hand ». Ma Li n’a pas de bras droit et Zhai Xiaowei, pas de jambe gauche mais tous les deux ont beaucoup de talent. Beau et émouvant. »

Bribes laissées au Net

Hier, je suis tombée sur un article du Monde qui m’a fait réfléchir.
[résumé rapide : le magazine Le tigre a brossé le portrait d’un Internaute
à partir des traces qu’il a laissées sur Internet]
Réfléchir sur la confidentialité, l’identité « numérique »
Et tout ce que l’on dévoile sur Internet.
J’y pensais déjà.

Au moment de créer ce blog, j’avais hésité. Public ou pas ?
Wordpress, la plateforme que j’ai choisie, me donnait la possibilité de rendre ce blog privé, accessible uniquement aux personnes que je souhaitais (jusqu’à 35 personnes gratuitement).
Et puis la question s’est alors posée : qui je choisis ? Qui seront ces 35 ?
Qui j’invite ? Qui ça intéressera mes histoires ?
Alors j’ai choisi d’être « publique ». Pour commencer.
En me laissant la possibilité de me « privatiser » plus tard.
Déjà, il y a quelque mois, j’ai décidé de bloquer les moteurs de recherche.
Pour la suite, on verra !

Et puis aujourd’hui, j’ai fait une liste.
Une liste des mes dévoilements sur le Net.

J’ai parcouru rapidement les 15 pages que compte déjà ce blog.
J’ai regardé sur les réseaux sociaux Fesses de Bouc & LinkedIn
J’ai pensé à ce que j’ai bien pu commenter sur les blogs des z’Autres,
sur le blog du Défi du samedi, sur le blog familial

Voici cette liste :
La Liste de Google-Moi : @nonym@t ?
–    Prénom & nom
–    Prénom de mon chéri
–    Nos croyances religieuses respectives
–    Mon âge, ma date de naissance
–    Mes rêves, désirs, goûts, opinions, achats
–    La ville où j’habite
–    Quel jour je me suis mariée
–    Où habitent mes parents
–    Où et quand je suis allée en vacances
–    Mes recettes de cuisine les plus plus secrètes
–    Des infos sur mes proches : mon chéri (son pays d’origine, sa langue), ma famille (nombre de frères et sœurs, dates d’anniversaires, prénoms et photos d’oncles, tantes, neveux, anecdotes familiales, …), mes amis
–    Cadeaux reçus et donnés
–    Mon goût immodéré pour le sport
–    Mon amour fou pour sarko(na)zy et paris
–    Mon type de contraception
–    Ma couleur de cheveux
–    La couleur d’un de mes soutifs
–    Livres lus
–    Un ou des lieux où j’ai vécu
–    Le nom du chien de mes parents
–    Mon métier
–    Des entreprises où j’ai travaillé
–    Des écoles fréquentées
–    Mon adresse postale
–    Quelques adresses électroniques
–    Qui sont certains de mes amis & contacts
–    …

Je me pose toujours des questions…